Clichés

Je photographie ce qui attire mon regard, dans l’instant, là où je me trouve, là où je cherche à être intensément, connectée à l’esprit des lieux. Ainsi, malgré les apparences, le sujet de mes photographies n’est pas un animal, une plante ou un paysage. Le sujet de mes photographies est une ligne, une courbe, une lumière, une émotion, une coïncidence, un échange de regard, un instant, jamais une chose donnée d’avance, toujours un événement en train de se passer.

Ainsi, photographier une installation conçue au préalable ne m’intéresse pas. Bien sûr, je suis prête à déplacer un objet qui gêne ma composition ou à me coucher par terre pour prendre la photo que je souhaite. Mais je n’aime pas prendre beaucoup de temps pour faire une photo, j’aime photographier sous contrainte, dans le cadre d’un voyage, d’une visite, d’une promenade, dans un temps limité. Et je ne vais pas chercher à changer ce cadre, juste pour prendre une photo, car c’est l’instant présent qui m’intéresse, ce qu’il apporte comme beauté, comme imprévu, mais aussi comme contrainte.

C’est pour cela que la technique photographique, les réglages, ne m’intéressent pas. Ils fonctionnent comme des filtres entre moi et l’instant présent, or ce sont ces filtres que je cherche à éviter.

Je ne suis pas non plus intéressée par les légendes ou les commentaires. La photo doit se suffire à elle-même ou être mise en valeur par la mise en page ou le cadre, mais pas par des mots. Les mots sont superflus.

Snapshots

I’m shooting what is catching my eye, in the now moment, where I am, where I’m trying to be intensely, connected to the sense of place (genius loci). Therefore, despite appearances, the subject of my photos is not an animal, a plant or a landscape. The subject of my photos is a line, a curve, a light, an emotion, a coincidence, an eye contact, a moment, never something given in advance, always something happening.

Therefore, I’m not interesting in creating an installation for me to shoot. Of course, I can move an object that is impeding the composition of the photo, or I can lie on the ground to take the picture I want. But I don’t like to spend much time for a photo and I don’t mind constraints when I’m shooting. I’m shooting while on a journey, during a visit, a walk, in a limited length of time. And I won’t change this, just for a photo’s sake, because it is the present moment I’m interested in, its inner beauty, its unexpectedness, its inner constraint.

That’s why I’m not interested in the photographic technique, the settings. They are only filters between me and the present moment, and they are just what I want to get rid of.

I’m also not interested in legends and comments. The photo must be self-sufficient, or magnified by the layout ou the frame, but not by words. Words would be superfluous.